Retour

Le grand ménage du printemps

Le beau temps arrive et si vous êtes comme moi, vous souhaitez que tout soit beau et propre… tout de suite! Alors, on se lance dans la course folle du grand ménage du printemps et l'on oublie souvent de SE ménager!

En effet, certaines précautions s’imposent pour éviter courbatures, blessures et surplus de fatigue, qui auraient comme effet contradictoire de nous empêcher de profiter pleinement de ce bel environnement!

Tout d’abord, faites-vous un plan d’attaque, qui permettra de visualiser le tableau global des tâches à faire, puis de les répartir sur quelques semaines (durée du printemps = du 20 mars au 21 juin!!).

Par la suite, assurez-vous de vous munir des bons outils et des bons produits, notamment :

  • Vadrouille à long manche pour éviter le travail à bout de bras, que ce soit au niveau du sol ou des murs;
  • Escabeau pour atteindre les surfaces plus hautes et éviter de monter sur le bout d’une chaise instable;
  • Produits nettoyants permettant de réduire les séances de frottage intense.

Quand vient le temps de s’y mettre, organisez votre environnement de façon sécuritaire : laissez-vous de l’espace pour bouger adéquatement, déplacer les meubles lourds avec de l’aide et en les glissant si possible pour éviter le soulèvement, puis débarrasser le sol des objets encombrants pour éviter les mauvaises chutes.

En cours de travail, pensez à prendre des pauses et à vous hydrater : le grand ménage est en quelque sorte une activité sportive, qui demande énergie et endurance! Ne vous en tenez qu’à vos plans initiaux, sans déborder sur d’autres tâches qui pourraient vous éloigner de votre objectif de répartition du travail. Autre idée : déléguer et faire participer vos proches : le travail d’équipe est toujours plus bénéfique sur le corps et aussi plus plaisant!

Plus spécifiquement pour ceux qui ont déjà des petits bobos :

  • La région lombaire est sensible aux positions debout prolongées, aux mouvements de torsion et de flexion, aux positions d’extension prolongée (comme pour peinturer le plafond par exemple);
  • Les bras se fatiguent rapidement avec le travail des bras au-dessus de la hauteur des épaules (ex. : lavage de vitres), les mouvements éloignés du corps (ex. : atteinte des surfaces sous les meubles), les mouvements répétés (ex. : le frottage des surfaces souillées), les efforts de préhension avec les mains (ex. : couper des branches).

Surtout, soyez à l’écoute de votre corps et continuez à entretenir votre domicile régulièrement : le ménage du printemps sera peut-être moins concentré la prochaine fois!!

 

Rédigé par France Binet, ergothérapeute


Aimez-vous cette nouvelle?

Partager :